Prévisible

Voilà ce qui arrive à l’heure actuelle quand 2 soirées tango majeures sont organisées le même soir à Lausanne.

Samedi passé, comme presque chaque 2ème samedi du mois depuis des lustres, il y avait la milonga mensuelle de Tangofolie, la Hot Tango Night. A ce que j’en ai entendu, le DJ Oscar Moyano était très bon, mais la salle était très… pas pleine. Soirée calme, donc. Un peu dommage pour lui et pour l’ambiance.

Samedi passé, EL Tango organisait aussi une milonga, dans la jolie Salle des Cantons, à la gare de Lausanne. Avec orchestre SVP: Tango Indigo, soit Alain Ray et compagnie. Je les ai bien aimés, dans un registre différent du dynamisme du dernier orchestre sur lequel j’ai eu la chance de danser, ils dégageaient pour moi une certaine douceur et tranquilité qui nous faisait flotter sur une piste déjà bien lisse… Donc on dira qu’ils étaient très bons, mais la salle était très… A moitié pleine, ou à moitié vide, je laisse juge à chacun en fonction de leur humeur. Un peu dommage pour eux et pour l’ambiance.

J’ai hésité jusqu’à la dernière minute à quelle soirée aller. Je n’ai pas l’habitude d’avoir des dilemmes sur ce sujet: en général il n’y a qu’une seule alternative à Lausanne. Peut-être que certains ont hésité jusqu’à ne pas sortir. Il fait trrrrès froid ces jours… Certains devaient aussi être partis à la montagne: soleil, neige & ski… Joli mix! En plus, c’était la première d’une nouvelle milonga hebdomadaire à Genève, qui aura lieu tous les samedis. Au final, le fait qu’il y ait un orchestre, notamment, a fait pencher la balance pour moi. Les soirées avec musique en Live me rappellent un peu Buenos Aires…

Chaque soirée, prise individuellement, avait la possibilité de faire le plein de danseurs, vu la qualité proposée. Et le samedi 24 demeure à ce jour une date vierge de tango à Lausanne. Pour fêter l’indépendance vaudoise, il ne restera qu’à avaler quelques kilomètres.

Comme quoi, pour en revenir à notre sujet, il est nécessaire d’admettre que pour l’instant, l’adage « Abondance de biens ne nuit pas » ne s’appliquera au Tango lausannois, qu’un jour, peut-être, quand le nombre de tangueros lausannois aura doublé!

Dans ce cas, je suppose qu’il y avait des contraintes qui ont imposé que ces 2 soirées soient programmées simultanément. Mais j’espère que dans le futur proche, avec un peu de coordination et de concertation, il sera possible d’éviter les soirées à double.

J’ai rédigé une marche à suivre à cet effet dans un billet précédent, avec un fichier joint qui résume les activités de chaque week-end de l’année. N’hésitez pas à me communiquer le plus à l’avance possible les dates de vos prochains événements, pour que je mette à jour l’agenda Niceto Tango, et le fichier que je viens de mentionner.

Publicités

~ par jononline sur 12/01/2009.

7 Réponses to “Prévisible”

  1. […] de biens… Je viens d’écrire un mot au sujet des milongas simultanées de samedi passé à Lausanne. Je n’aime pas écrire ce que j’écris. J’aimerais qu’il y ait tellement de […]

  2. […] à Fribourg, à Genève ou… à Genève. Tiens, 2 soirées le même soir dans la même ville, ça me rappelle quelque chose… Mais peut-être que Genève a plus de tangueros… Et quelques Vaudois motivés se […]

  3. Bonjour à tous,
    La soirée de El Tango a été organisée par Eric délibérement sur une date traditionnellement réservée à la Hot Tango Night de notre association. Nous avons essayé de discuter avec Eric et nous lui avons demandé si c’était possible de changer de date. Il nous a répondu que les dates n’appartiennent pas à Tangofolie… Une belle façon d’harmoniser les activités. De plus, le 18 décembre, fête de fin des cours de Tangofolie, Alain Ray est venu pour faire de la pub de la soirée de El Tango… Tangofolie et son comité fixaient les dates des activités de l’association en faisant bien attention à ne pas les superposer à d’autres activités. Les autres organisateurs ne suivent pas la même démarche. Je rappelle que Tangofolie est une association forte (aussi financièrement) qui peut se permettre de faire une soirée comme celle de ce samedi (où nos membres étaient invités). Je ne suis pas sûr que la même chose soit possible pour tous les autres. Nous avons toujours cherché à harmoniser les activités tango du bassin lémanique, mais nous avons été confrontés très souvent à des refus ou nous avons été carrement ignorés.
    Toutefois, nous souhaitons que les activités de tous les organisateurs soient harmonisées de façon à offrir à tous les passionnés du tango un maximum d’opportunités, et nous sommes disponibles à créer une sorte de plateforme pour la circulation des informations.
    Nous espérons que les autres organisateurs soient du même avis et fassent aussi un petit effort pour que, tous ensemble, nous arrivions à une meilleure organisation générale.
    Meilleures salutations
    Mario Bucciarelli
    Responsable artistique de Tangofolie

    • Hello Mario,
      Je supposais qu’il y avait une bonne et logique raison pour cet accident de calendrier: ignorance de votre événement au moment de la planification, disponibilité de la salle uniquement pour ce samedi-là, disponibilité de l’orchestre uniquement pour ce samedi là… Je suis sûr qu’on en reviendra à de bons sentiments et à l’harmonisation des activités, idéalement des milongas sur Lausanne, et des stages dans la région lémanique si possible. Via une communication efficace et agréable qui éviterait tout malentendu.
      Il reste à désamorcer cette triste histoire et éviter qu’elle ne se reproduise. De mon côté, je ne vois pas de manière négative le fait que votre date soit implicitement « réservée historiquement ». Le 2ème samedi du mois n’est pas plus exceptionnel qu’un autre. Je trouve au contraire agréable de savoir que les soirées de Tangofolie sont prévisibles. Ça permettrait justement aux autres organisateurs de pouvoir planifier au mieux, même très à l’avance, d’autres soirées sur le 1er, 3ème ou 4ème samedi du mois, et éviter les collisions de date. De même, le dernier vendredi du mois est occupé par le Café Dominguez, donc si un samedi peut être mis en relâche de milonga, c’est bien le dernier du mois. Après, Mozaïk place quelques soirées les samedis où aucune milonga n’est prévue et hop, le tour est joué pour avoir un calendrier cohérent.
      Ces forums et espaces pour commentaire peuvent permettre d’ouvrir et faciliter la communication, et j’espère que cela sera fait dans une optique constructive, pour améliorer le calendrier tout en maintenant une bonne ambiance entre tous.

  4. Mes chères et chers,
    Cette « affaire » des soirées de tango simultanées à Lausanne le 10 janvier dernier semble bien occuper quelques esprits! N’avez-vous pas d’autres préoccupations plus importantes?
    Remarquez que notre soirée a été très sympa (pas forcément proportionnelle à la fréquentation), peut-être parce que certains étaient ailleurs (et ne cherchaient de toute manière pas à passer la soirée chez nous)?
    Concernant (puisque je suis nommé) l’association (à but non lucratif) de Tangofolie, je suis surpris de constater qu’une partie de l’argent de ses membres est dépensé afin de concurrencer « stupidement » d’autres organisateurs de tango de la région (raisons?). Pour finir, Tangofolie avait été mis au courant bien à temps de ma soirée du petit nouvel-an (combien de hot tango nights ont-elles déjà eu lieu à cette date?).
    Par ailleurs, aucune autre soirée n’avait été annoncée dans toute la Romandie.
    Mais laissons la polémique et concentrons-nous sur nos prochaines et chouettes soirées de tango dans la région lausannoise. Pour cela une saine concurrence me paraît bienvenue.

  5. Hola todos,
    Je propose que l’on continue cette discussion lors de notre prochaine rencontre. Il sera en effet plus productif d’échanger ses opinions par oral que par écrit. Comme communiqué par mail, j’ai suggéré que nous nous voyions pour coordonner un minimum, de manière constructive et autour de la même table, les activités tango du coin, et éviter ainsi dans la mesure du possible la planification de soirées simultanées, et les sentiments négatifs qui en suivent.
    La concurrence est assurée indirectement grâce aux diverses associations qui organisent des soirées, chacune avec leur identité particulière.
    A partir du moment où chaque week-end sera occupé par une milonga, il est prévisible que celui qui veut en proposer une de plus doive la poser en même temps qu’une autre. Pour l’instant, ce n’est pas encore le cas, des week-ends demeurent vierges de tango à Lausanne, alors autant se répartir les soirées le mieux possible.
    C’est seulement ça. Ce n’est ni trop important, ni négligeable. Merci aux organisateurs de soirées de remplir le sondage pour choisir la meilleure date qui convienne à tous, et nous continuerons ce débat à ce moment-là.
    L’objectif ici n’est pas d’exacerber les tensions qui étaient sous-jacentes, mais bien de trouver des solutions pour les résoudre à l’avenir, et coordonner le mieux possible les soirées qui sont organisées. Merci de garder cette idée à l’esprit pour commencer l’année avec un esprit « neuf » 🙂

  6. […] des soirées tango lausannoises Suite au petit couac de début janvier, avec 2 milongas organisées le même soir dans une même ville au bord du Lac Léman, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :